Témoignages

Christian GUY

Éleveur dans le Cantal,

Nous avons souhaité plafonner l’élevage à 120 truies, un nombre de bêtes raisonnable qui nous permet entre autres de revaloriser les déjections en engrais naturels J’ai repris l’exploitation de mes parents, aujourd’hui à la retraite, et me suis installé en GAEC (Groupement Agricole d’Exploitation en Commun) avec mon épouse, mon frère et l’un de mes fils, qui se destine à poursuivre l’activité. Que l’exploitation soit familiale et reste à taille humaine était vraiment une volonté de notre part. Avec ce choix d’organisation, ce sont les « patrons » qui travaillent et s’impliquent personnellement au quotidien. Cela fait toute la différence ! Nous avons souhaité plafonner l’élevage à 120 truies, un nombre de bêtes raisonnable qui nous permet entre autres de revaloriser les déjections en engrais naturels. Je suis très fier de faire partie de l’Association Porc Montagne. Si aujourd’hui plus personne n’en utilise, nous avons été les premiers et les seuls, avec les autres éleveurs de l’association, à refuser d’employer les farines animales ! Par ailleurs, une exploitation située en zone de montagne offre de grands espaces naturels où les hommes et les animaux vivent ensemble en bonne harmonie.

Notre Newsletter

Restons connectés ! Toute l'actualité de l'Association Porc Montagne dans votre boîte mail !